Les idées reçues sur la viande #8 : la viande rouge et les produits laitiers sont remplis d’antibiotiques et d’hormones

le 30 juillet 2020

La viande rouge et les produits laitiers sont-ils réellement remplis d’antibiotiques et d’hormones comme on l’entend souvent ? Dans ce nouvel article, nous parlerons à nouveau de l’effet que la viande et les produits laitiers peuvent avoir sur notre santé

Pour commencer, il est important de se rendre compte que la situation n’est pas identique dans le monde entier. Le Royaume-Uni fait partie des bons élèves en la matière puisqu’il est dans le top 5 des pays utilisant le moins d’antibiotiques pour l’élevage, sur un classement regroupant 31 pays européens. Il est seulement battu par les pays nordiques (Norvège, Islande, Suède, Finlande) où le climat sec et froid est un facteur clé pour arrêter la reproduction des bactéries.

La quantité d’antibiotiques utilisée dans les exploitations agricoles britanniques a en outre été réduite de 53 % entre 2014 et 2018. Une utilisation prudente et bien gérée des antibiotiques est nécessaire pour protéger le bien-être des animaux et les agriculteurs ne les utilisent qu’en cas de nécessité.

Des délais stricts de retrait sont prévus pour chaque médicament vétérinaire autorisé, y compris les antibiotiques. Cela signifie que les produits animaux ne peuvent entrer dans la chaîne alimentaire que s’ils sont propres à la consommation humaine.

De plus, alors que l’’utilisation d’hormones pour stimuler la croissance des animaux d’élevage est courante dans certaines parties du monde, elle est totalement interdite au Royaume-Uni.

L’utilisation de tous les stimulateurs de croissance, y compris les antibiotiques à faible dose, chez les animaux d’élevage a été interdite dans l’UE en 2006, ce qui signifie que les agriculteurs britanniques n’utilisent pas – et ne peuvent pas utiliser – ces produits, qui sont couramment utilisés dans d’autres parties du monde pour assurer une croissance plus rapide et minimiser les coûts de production. Des antibiotiques à faible dose sont encore utilisés dans de nombreux pays du monde entier pour augmenter les taux de croissance des animaux.

La réglementation ainsi que les normes Red Tractor garantissent la traçabilité, la sécurité alimentaire et l’approvisionnement responsable des aliments, la santé et le bien-être des animaux étant au premier plan. Le Royaume-Uni compte 11 186 membres de Red Tractor dans le secteur laitier et 23 666 membres de Red Tractor dans le secteur du bœuf et de l’agneau.