L’AHDB obtient un financement d’un demi-million de livres sterling pour la recherche sur la durabilité des exploitations agricoles

le 7 décembre 2021

Norme Qualité Agneau - Kwaliteitslabel Lam - British
mother and calf

L’agriculture a un grand rôle à jouer dans le cadre du développement durable et de la décarbonisation.  C’est pour cela que l’AHDB et BBSRC (Conseil scientifique de recherche en biotechnologie et biosciences) s’associent pour investir 500 000 £ dans l’agriculture britannique afin d’aider l’industrie à pivoter vers des pratiques plus durables et, à terme, arriver à un bilan zéro carbone net d’ici 2040.

Le financement du BBSRC permettra de développer jusqu’à 10 projets qui répondent directement aux priorités identifiées par les agriculteurs. Le but ? Arriver à une agriculture plus durable.  Comment ?  Notamment en essayant de trouver d’autres moyens pour les agriculteurs et les éleveurs de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’augmenter le stockage du carbone.

Le partenariat soutiendra le secteur en fournissant des fonds aux chercheurs britanniques en biosciences basés dans les universités et les instituts. 

Dans ce cadre, l’AHDB et le BBRSC se concentreront sur six domaines prioritaires :

  1. L’Amélioration de la durabilité des systèmes de culture
  2. La gestion des matières organiques
  3. L’amélioration des performances des prairies
  4. La sélection et la gestion du bétail pour une meilleure résistance au climat et une réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  5. Agriculture et gestion de précision
  6. La gestion durable des parasites, des mauvaises herbes et des maladies.

Le Dr Jonathan Foot, responsable de l’environnement à l’AHDB, explique : « L’AHDB a maintenant piloté plusieurs groupes industriels influents et, à chaque fois, il est clair que nous avons besoin de plus de recherche dans des domaines clés, de plus de connaissances et de plus de compréhension. Ce n’est qu’alors que nous pourrons comprendre pleinement quelles sont les limites de notre industrie dans sa capacité à réduire les émissions de gaz à effet de serre, ou son rôle dans le stockage du carbone.

« Ce qui est également clair, c’est que la recherche va être cruciale – les gains d’efficacité à la ferme ne nous mèneront pas loin, ce sont les avancées technologiques et l’innovation qui nous permettront de franchir l’étape finale pour atteindre le zéro net, et cela nécessite de sérieux investissements. »

Le Dr Ruth Nottingham, responsable de l’engagement et de la veille économique du BBSRC, explique : « Le BBSRC investit pour repousser les frontières de la biologie et offrir un avenir sain, prospère et durable. Les agriculteurs et les éleveurs du Royaume-Uni sont en train de changer leurs pratiques agricoles. Nous soutenons les ambitions du secteur pour l’élimination de l’empreinte carbone et nous sommes heureux de nous associer à l’AHDB pour financer la recherche et l’innovation de pointe au niveau mondial pour les agriculteurs et les éleveurs. »

Ensemble, ces investissements de l’AHDB et du BBSRC permettront de mettre en relation et de mobiliser les chercheurs et les innovateurs du Royaume-Uni autour du défi du zéro carbone. Et de continuer à soutenir le succès et le progrès continus de l’industrie agricole qui fournit des aliments sûrs et nutritifs au Royaume-Uni avec des normes plus strictes, une productivité accrue et une durabilité renforcée.

De plus amples informations sur les conditions d’accès à ce financement sont disponibles sur https://ahdb.org.uk/research-and-knowledge-exchange-funding-applications.

Les directives de l’AHDB sur la protection et l’amélioration de l’environnement sont disponibles sur AHDB Environment.